SITE OFFICIEL DE LA COMMUNE

Translation du "Petit cimetière"

25/09/2020
Translation du Petit cimetière

(1836)

En 1833, à la mairie de Rivarennes a lieu une enquête administrative en vue de la translation du "Petit cimetière" qui se trouvait le long du chevet de l'église (voir le plan de l'église en 1642).

Nous résumons les témoignages de nombreux habitants: "le cimetière est trop rapproché des maisons; il est trop petit; il répand des mauvaises odeurs et nuit à la santé des habitants; la Vigne à Pichaud est située convenablement pour établir un nouveau".

Les Pichaud ont habité, au XVIIème siècle, la Tour de Rancon dont il ne reste qu'un promontoire de terre et des fossés en forme de douves. C'étaient des marchands sergetiers. A cette époque la Châtellerie de Cors était très puissante; elle levait des dixmes, des cents et des rentes dans tous les bourgs et hameaux de Rivarennes, de Chitray, d'Oulches, Paizay, Ciron, Longefond, l'Espine. La réception du nouveau cimetière ne fut faite que le 17 août 1836, dans une partie du champ appelé "la Vigne à Pichaud".