SITE OFFICIEL DE LA COMMUNE

Le Presbytère

25/09/2020

En 1991, la commune confia à l'OPAC la réalisation de logements dans l'ancien presbytère qui n'était plus qu'un bâtiment communal.

La partie centrale du presbytère était aussi ancienne que l'église (voir le blason au-dessus de la porte). En 1567 Nicolas de Nicolay, géographe du roi Charles IX dit : qu'il y a dans la paroisse de Rivaraines: "un petit prieuré bien entretenu valant 180 livres par an".

A la Révolution de 1789, ce presbytère fut vendu comme bien national, la 7 vendémiaire an cinq (28 septembre 1796) au propriétaire de la Tour: celui-ci le revendit au curé Vincent le 29 ventose an treize (20 mars 1805) qui, à son tour le céda à la commune le 23 mai 1823 "avec des conditions avantageuses". Le curé Pierre Vincent alla habiter dans sa maison en face du presbytère.

Le curé Delphin Degué fit agrandir le presbytère dans les années 1895-96.

A partir de 1931 il n'y eut plus de prêtre résidant à la cure.